Qui suis-je ?
39 ans, originaire du Nord-Pas-de-Calais, j'habite Wimereux près de Boulogne-sur-mer et je suis depuis 2008 reporter-photographe (et télépilote de drone) au sein de la rédaction du quotidien nordiste La Voix du Nord, plus précisément sur la zone géographique du littoral (Calais, Boulogne, Le Touquet, Berck, Dunkerque, Saint-Omer). Je suis également rédacteur/pigiste occasionnel pour la rubrique moto (ma seconde grande passion avec la photographie) du supplément du samedi La Voix Auto/Motos, en tant que journaliste-essayeur.

© Pascal Bonniere

© Fred Collier

© Marc demeure


Comment devient-on photographe de presse ?

J'ai commencé à m'initier à la photographie il y a une dizaine d'années en voulant photographier les matchs de football de mon (petit) frère, notamment pour partager des moments ensemble. Il jouait dans une division quelconque du district Flandres chez les U15 à Saint-André-Lez-Lille le dimanche matin et c'est là que le virus de la photo est né...
Aujourd'hui, quand je couvre les matchs de Ligue 1, de Ligue 2, ou de l'équipe de France, mon frère aime bien me rappeler que c'est grâce à sa passion pour le football ! Pas faux...
Ensuite au fil des rencontres (notamment de Thierry Lamandin, photographe CLP) sur les stades de football amateur, du hasard et d'un coup de pouce de Thierry, j'ai pu devenir à mon tour photographe "CLP" (correspondant local de presse) pour l'édition Roubaix/Tourcoing de La Voix du Nord.

Une mission qui consistait à photographier les rencontres amateurs (foot, volley, hand, basket, etc.) le week-end pour les pages locales : j'avais un pied dans le journalisme !
L'exigence et le professionnalisme de mon chef de l'époque, Didier Parsy, m'ont fait progresser rapidement et appris les bases du journalisme. Quelques mois plus tard, la chance m'a de nouveau ouvert des portes, avec un premier contrat au service photo de la VDN. Je suis alors passé du statut de CLP au statut de journaliste avec l'obtention de ma première carte de presse, d'abord en CDD (beaucoup de CDD !) puis en CDI. Pendant cette période, j'ai pu apprendre à photographier d'autres domaines que le sport (concerts, faits-divers, justice, portraits, actualité) et progresser avec l'aide de mes collègues photographes. Notamment le chef du service photo Patrick Delecroix, et Didier Crasnault qui m'a plus particulièrement encadré et conseillé presque un an à La Voix du Nord de Valenciennes du haut de ses 30 ans d'expérience dans le photojournalisme.
Depuis, je ne me lasse pas d'avoir la chance de photographier l'actualité de ma région natale... Pendant de longues périodes d'incertitude, j'ai entendu, et encore entendu qu'il était impossible de faire ce métier aujourd'hui, que la filière était bouchée, bla-bla-bla...
C'est un peu décourageant d'entendre ça, mais avec une bonne dose de persévérance, de curiosité et de chance, on arrive toujours à réaliser ses rêves, alors si vous rêvez vous aussi de faire ce métier, ne lâchez rien et tentez votre chance !

© 2021 Johan BEN AZZOUZ / La Voix Du Nord